Sam Maes et Armand Marchant, locomotives du ski belges

Les skieurs belges se comportent de mieux en mieux dans les compétitions internationales avec Sam Maes et Armand Marchant comme locomotives. Les deux jeunes talents doivent faire progresser le ski belge sur la carte du monde cette saison. "Il y a actuellement une poignée de skieurs en Belgique qui sont très performants et nous espérons faire encore mieux. Nous verrons après cette saison si nous sommes une nation de ski", a avancé Sam Maes lors d'une conférence de presse mardi à Snow Valley, à Peer.

Sam Maes se dit prêt pour la nouvelle saison, qui a débuté fin octobre avec la Coupe du Monde à Sölden, en Autriche. "Nous avons eu une excellente préparation en Nouvelle-Zélande. La première manche de Coupe du Monde est déjà terminée et malheureusement, ça ne s'est pas très bien passé. Mais il y aura beaucoup de rendez-vous cette saison", a expliqué Maes, qui veut conserver sa place dans le top 30 du slalom géant. 

"Mon premier objectif est de confirmer la performance de la saison dernière. Cela dépend aussi de l'opposition, mais je tiens absolument à rester dans le top 30. Je veux m'installer là, le reste n'étant que du bonus. Je veux aller au top mondial avec beaucoup d'autres Belges." 

Armand Marchant veut se montrer cette saison après plus de deux ans de blessures, lui qui s'était gravement blessé en janvier 2017 à Adelboden. Deux ans et sept opérations plus tard, le Thimistérien, premier Belge à marquer des points en Coupe du monde (en terminant 18e du slalom de Val d'Isère en décembre 2016), t effectuera son retour en Coupe du monde le 24 novembre lors du slalom de Levi, en Finlande. "J'ai été en revalidation pendant près de trois ans, avec de nombreuses opérations. J'ai eu beaucoup de doutes, mais j'ai continué à m'entraîner. J'ai l'impression d'être plus fort qu'avant", a estimé Marchant.

(Belga)

Toutes les nouvelles

Encore 245 jours jusqu'aux
Jeux Olympiques d'été Tokyo 2020