Les Red Lions 'Equipe de l'Année'

Une semaine après leur titre de champion du monde de hockey décroché à Bhubaneswar (Inde) et quatre jours après leur accueil triomphal sur la Grand Place de Bruxelles, les Red Lions ont reçu le trophée d'Equipe de l'année samedi soir lors du Gala du Sport à Bruxelles.

Les hockeyeurs belges ont été élus avec 561 points devant les Diabes Rouges (329 points), 3e de la Coupe du monde de football cet été en Russie, les Belgian Cats (188 points), l'équipe nationale de basket féminin qui a terminé 4e du Mondial dames et es Belgian Tornados (76 points), champions d'Europe du relais 4x400 m et médaille de bronze des Mondiaux en salle. 

"Quand on voit comment la Belgique a fait bouger les gens cet été, cet incroyable. Puis on devient champions du monde et on passe devant eux. En sport, ça va très vite", déclare Thomas Briels, le capitaine des Red Lions. "Mais je pense que quand on est champion du monde en Belgique, on mérite d'être Equipe de l'année, parce que ça n'arrive pas souvent dans un petit pays comme le nôtre, qui n'a pas les facilités et les moyens des autres grandes nations. La Belgique n'est pas un pays de sport, ce n'est pas dans notre culture. Les gens n'ont pas conscience du nombre de gens qui travaillent dans l'ombre pour nous soutenir afin qu'on puisse rester au plus haut niveau". 

Le vote pour l'Equipe de l'année se clôturait le 5 décembre, alors que les Red Lions n'avaient disputé que deux matches au Mondial. Sportspress.be, qui organise le referendum, avait ensuite rouvert le vote, en remettant les compteurs à zéro, pour ce qui concerne l'Equipe de l'année, après le titre mondial des Red Lions. Les troupes de Shane McLeod n'ont par contre pas pu prétendre aux distinctions individuelles. 

"On a été très surpris quand on a appris qu'on avait relancé le vote, c'était une très bone nouvelle pour nous", selon Thomas Briels. "C'est une belle récompense, on est heureux et fier que l'équipe ait eu ce prix. On voulait gagner un grand tournoi, c'était vraiment notre objectif depuis des années. Les récompenses individuelles ne sont pas vraiment un objectif, ça ne nous intéresse pas vraiment. On a besoin de tous les joueurs dans notre équipe", conclut Thomas Briels, qui avoue être "sur un petit nuage" depuis une semaine. 

C'est la troisième fois que les Red Lions sont élus Equipe de l'année après 2012 et 2016. 

Belga

Toutes les nouvelles

Encore 122 jours jusqu'au
Jeux Européens Minsk 2019