Emma Meesseman et Julie Allemand débuteront une saison raccourcie en Floride fin juillet

La ligue nord-américaine de basket féminin (WNBA) a annoncé lundi qu'elle allait disputer une saison raccourcie à partir de fin juillet en Floride, avec des matches à huis clos. Selon les médias spécialisés, Emma Meesseman et Julia Allemand pourraient jouer dès le 24 juillet.

Deux Belges participent à cette saison WNBA : Emma Meesseman, 27 ans, pour la 7e fois avec Washington Mystics, tenants du titre alors que l'intérieure flandrienne avait été élue MVP des Finals l'an dernier, et Julie Allemand, 23 ans, à Indiana Fever. C'est une première pour la meneuse liégeoise des Belgian Cats. 

Le championnat 2020 qui devait débuter le 15 mai a été reporté à cause du nouveau coronavirus et la ligue et le syndicat des joueuses sont tombés d'accord pour qu'il se déroule à l'Académie IMG de Bradenton, non loin de Tampa Bay. Le calendrier comprendra 22 matches de saison régulière - l'an passé 34 avaient été au programme - et les 12 équipes engagées commenceraient à s'affronter fin juillet. Après quoi, auront lieu les play-offs en octobre. 

Comme la NBA, qui a choisi de s'isoler à Disney World, plus au nord de la Floride pour y finir sa saison également à compter de fin juillet, la WNBA a opté pour une bulle afin d'y concentrer les joueuses et ainsi limiter les risques liés au coronavirus. "Nous allons continuer à consulter les experts médicaux et les autorités de santé publique, ainsi que les joueurs, propriétaires d'équipe et autres parties prenantes, au fur et à mesure que nous avancerons dans notre plan d'exécution", a déclaré la commissaire de l'instance, Cathy Engelbert. Malgré la réduction du nombre de matches, celle-ci a souligné le fait que les joueuses "recevraient l'intégralité de leur salaire et de leurs avantages pendant la saison".

(Belga)

Toutes les nouvelles

Encore 180 jours jusqu'aux
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'hiver Vuokatti 2021