Cinq bonnes raisons d'encourager les filles à faire du sport

Le sport n’est pas seulement une saine activité mais comporte aussi de nombreux autres avantages. Entre 12 et 18 ans, force est de constater que les filles sont nettement moins nombreuses à faire du sport que les garçons. Après une courbe similaire de 4 à 12 ans, on voit effectivement beaucoup de filles abandonner le sport. Les Game Changers, Kim Gevaert, Tia Hellebaut, Gella Vandecaveye, Evi Van Acker, Kimberly Buys, Gitte Haenen, Elfje Willemsen, Nicky Degrendele et Ann Wauters ont donc décidé de se mobiliser pour mettre en place des actions concrètes pour encourager les filles de tous âges et de tous horizons à faire du sport.

Dans ce même contexte, deux organisations qui opèrent à l’échelle mondiale, en l’occurrence le Comité International Olympique et les Nations-Unies sont déterminées à persuader davantage de filles à faire du sport. Thomas Bach, président du CIO, a déclaré à ce sujet : “Le sport donne confiance aux jeunes filles et aux femmes. Dans les pays où les droits des femmes ne sont pas encore une véritable priorité, c’est un énorme avantage de pouvoir convaincre ce groupe de pratiquer un sport.”

Voici les 5 raisons avancées par les Game Changers pour motiver un plus grand nombre de filles à faire du sport.

1. Le sport enseigne aux filles l’engagement, la discipline et l’indépendance

“En fait, j’ai tout appris de ma carrière sportive”, explique Elfje Willemsen, ancienne pilote olympique de bobsleigh. “La persévérance, surmonter les échecs, gérer le stress, travailler en équipe, respecter les échéances, toujours voir le positif, être capable de prendre des décisions difficiles.”

2. Le sport donne confiance et une meilleure image corporelle

Quand tu fais du sport, ton corps devient plus sain, tu es plus en forme et cela te donne plus d’assurance.

“Le sport m’a donné une plus grande confiance en moi et m’a appris la discipline et la persévérance”, a déclaré la légende de l’athlétisme et championne olympique, Kim Gevaert. “Le sport a fait de moi une meilleure personne!”

3. Les filles qui font du sport sont plus performantes à l’école

Le sport te fatigue à court terme, mais te donnera beaucoup plus d’énergie à moyen terme. Il a été prouvé que le sport améliore la mémoire et augmente le pouvoir de concentration. Les filles qui pratiquent un sport doivent s’organiser et bien planifier leur travail.

Evi Van Acker, médaillée de bronze en voile aux Jeux Olympiques de Londres en 2012: “J’ai appris qu’en travaillant dur et en restant toi-même, tu pouvais atteindre tes objectifs.”

4. Les filles acquièrent des compétences dont elles auront besoin plus tard dans leur vie

Gitte Haenen est une athlète paralympique qui a décroché deux médailles aux derniers CM à Dubai en 2019, l’argent au saut en longueur et le bronze au 100m: “Enfant, j’ai appris grâce au sport à me défendre moi-même mais aussi à défendre les autres et à les respecter, à travailler ensemble et tellement plus encore.”

Et la nageuse olympique Kimberly Buys ajoute: “J’ai appris à interagir avec différents types de personnes, chacune avec sa propre personnalité, à travailler en équipe, à découvrir les atouts de chacun et comment se faire aider si nécessaire. ”

“Passion, persévérance, discipline, détermination, résilience, se battre ensemble pour un même objectif, apprendre à gérer l’échec… de si nombreuses valeurs et tant de leçons de vie dont j’ai pu tirer profit”, note encore Ann Wauters, star du basket.

5. Le sport aide à gérer le stress et la pression, à établir des contacts sociaux

Gella Vandecaveye, légende du judo avec quatre Jeux Olympiques à son actif : “On apprend à relativiser et à ne jamais paniquer. Mettre tout dans la bonne perspective et apprendre à gérer le stress et les attentes, cela m’a façonnée.”

Tia Hellebaut, championne olympique du saut en hauteur, déclare: “J’étais très timide et peu sûre de moi quand j’étais enfant, le sport a changé la donne. J’avais trouvé quelque chose que je pouvais bien faire, je me sentais plus confiante et je suis devenue plus sociable.”

Accès à tous les sports

En plus d’encourager les filles à faire de l’exercice, chaque sport doit également être accessible. Certains sports sont toujours considérés comme des sports de ‘garçons’. Cela devrait également changer, selon Nicky Degrendele, ancienne championne du monde du keirin, un sport traditionnellement masculin.

“J’aimerais être un exemple pour les filles pour les inciter à faire leurs premiers pas dans ma discipline sur piste. Souvent, les filles ne veulent pas pratiquer cette discipline parce qu’elles deviennent trop musclées, elles se sentent alors plus masculines, elles sont considérées et traitées différemment, ce qui leur fait souvent peur.”

“Tu dois faire ce que tu aimes faire et ce qui te rend heureuse – c’est le message que je souhaite diffuser pour faire comprendre aux filles que la poursuite de leurs rêves va de pair avec le changement et que c’est ok d’avoir l’air différente.”

Pour plus d’inspiration et d’informations: www.empoweringwomeninsports.com

Toutes les nouvelles

Encore 78 jours jusqu'aux
Jeux Olympiques d'été Tokyo 2020